•    La Clémenterie

     

     

     

     10 ans de maquis 
             et c'est pas fini!
     
    Du 27 au 30 août: semaine aménagement et Land'Art:
    Inscrivez-vous, soyez bénévole de la semaine et des deux jours de festival: https://lite.framacalc.org/Orga10ansclem2
     
     
    31 août et 1er septembre 2018

    Vendredi 31 août:

    À partir de 14h:  Accueil et début des ateliers,
    Certains ateliers sont sur inscription

    Certains ateliers sont non mixtes, réservés aux femmes.

    •  mon moteur à nu
    • À vos pochoirs
    • impression textile

     

    Le Vulvet Underground

     https://levulvetunderground.blogspot.com/


    18h Théâtre forum l'Ébullition :


    "Tu t'attendais à quoi?" sur la place des femmes en agriculture
    https://www.asso-ebullition.fr/


    20h Repas prix libre avec Le Catering De Midi Six

    21h Batucada BamaHIA

    http://bamahia.wixsite.com/batucada-bamahia-07

    Scène ouverte (à vos instruments et vos écrits!)
     
     
     
     
                                    Samedi 1er septembre

    Dès 10h :
     
    Initiation à l’autodéfense féministe en non-mixité de 10h à 12h - 12 places -
    Inscription indispensable au plus tard jusqu'à vendredi 20h, sur place et sur laclementerie@mailoo.org – prix libre - atelier animé par NyNo – plus d’infos sur www.associationsista.wordpress.com
     
    11h: Land'Art dans le Lignon. Henri Bokilo
     
    12h Repas prix libre
     
    14h Ateliers et Discussions

    Le commun et la propriété collective - Autonomie et autarcie (mise en réseau) - Genre en agriculture etc.

    Expo permanente d'objets créés pendant les résidences d'artistes,
    Expo sur les femmes en agriculture (CIVAM),
    Espace enfant à disposition des parents,
     
    Stand des Civam et de la Clémenterie, faucheurs-euses volontaires d'OGM...
     
     
     
     
    18h Vente aux enchères au profit de l'association et vente à la bougie19h30 Repas prix libre avec Le Catering De Midi Six

    20h30 les fables du Pistil

    http://lepistil.fr/


    21h : les concerts 

     
    MAGGY BOLLE  DE RETOUR
     
     
     
     
     
     
     
    CIE KTA
     
     
     
     
     
     
     
    Buvette et petite restauration
    Parking - Pensez à co-voiturer
    Places de bivouac - dès 14h le vendredi - Pensez à une lampe de poche et des chaussures anti-ronces
    Chiens sous votre responsabilité - si possible pas sur le lieu même du festival
     

    Infos complémentaires et inscriptions aux ateliers: laclementerie@mailoo.org: "10ans"


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • ZAD

    C'est pas parce qu'on prépare De Ferme en Ferme que nous sommes cloîtréEs dans notre montagne....

    Un texte que nous avons signé:

    NOTRE DAME DES LANDES ET AILLEURS :


    LE COLLECTIF ET LA DIVERSIFICATION SONT DES BONNES SOLUTIONS


    Communiqué des collectifs agricoles et diversifiés en soutien à la ZAD


    Depuis lundi 9 Avril, la ZAD fait face à une opération policière et militaire d'envergure. Plusieurs lieux collectifs ayant des activités agricoles, para-agricoles, artisanales et culturelles ont été détruits.
    Suite à l'abandon du projet d'aéroport, une large partie du mouvement avait signifié sa volonté d'engager un processus de régularisation des activités et habitats sur la zone via une proposition de Convention d’Occupation Précaire Collective, et la constitution d’une coopérative d’activités rassemblant à la fois des exploitants individuels et des activités collectives, des activités implantées de longues dates et d’autres qui sont nées suite à l’abandon du projet.


    Mais le Secrétaire d'Etat à la transition écologique déclare: "Nous pensons que la solution est une solution individuelle. C'est à chaque personne se déclarant agriculteur exploitant de se mettre en situation de régularisation. Donc, nous tournons le dos à toute forme de gestion collective, en tout cas, c'est l'opinion de l’État, de l'ensemble de ces terres". Par ce discours, le secrétaire d'état vient affirmer que, très spécifiquement, sur cette zone (contrairement au reste du territoire français), légalité signifie individualité.

    ZAD


    Ils veulent faire rimer légalité avec solutions individuelles : c'est une exigence réductrice sans fondement légal. Regroupés en associations ou en coopératives, dans plusieurs dizaines de lieux en France, nous cultivons des terres, nous faisons du pain, nous élevons des bêtes, nous tissons, nous construisons en commun, et, bon an mal an, « dans le respect des normes en vigueur », selon les exigences de labels bio ou des cahiers de s charges de l’agriculture paysanne.
    Nous, collectifs agricoles, tenons à dénoncer cet acharnement politique à faire de la zone une exception aux législations en vigueur, déjà fort contraignantes.
    Nous affirmons que des formes juridiques existent pour faire vivre des projets qui défendent le commun et la solidarité face à un monde où l'individualisme fait loi.
    Nous soutenons la ZAD dans sa tentative de régularisation via des formes de gestion agricole collective et nous continuerons à faire vivre et multiplier ces formes collectives qui permettent, un tant soit peu, de respirer quand le présent est irrespirable (sans compter les lacrymos). 

     


    1 commentaire
  • De Ferme en FermePour la troisième année, la Clémenterie ouvre ses portes les 28 et 29 avril pour l'opération De Ferme en Ferme.

    Nous vous y attendons de pied ferme.

    Au programme:

    • Visites à gogo des jardins, de la châtaigneraie.
    • Démo de traction animale à 10h, 14h et 17h.
    • Crêpes et galettes de sarrasin toute la journée en petite restauration.
    • Une salle sera dédiée à la projection du documentaire d'Aurélia Etienne: "Je, tu, elles....femmes en agricultures), qui dure quelques 40mn.
    • le dimanche, la compagnie des bulles et des grains vous conviera à des entretiens sur l'intime des femmes de plus de 40ans.

    Si cela vous tente de participer en tant que bénévole, la semaine qui précède et/ou le ouikènde d'affluence (on espère) faites-en nous part!

     

    PDF - 3.1 Mo

    Les Clémenterriennes


    votre commentaire