• Agissons pour la préservation des TERRES FERTILES au Cannet des Maures !

    Une info retransmise par un manifestant.

    Ce Samedi 19 janvier à 11H, nous étions un cinquantaine de paysans et de citoyens pour remettre en culture (de façon symbolique) des terres agricoles qui vont être déclassées dans le cadre du Plan Local d'Urbanisme.

    Nous avons informé les automobilistes de se désastre annoncé par une diffusion de tract.


    Le PLU (Plan Local d'Urbanisme) du Cannet des Maures prévoit :

    • de passer constructible 30 ha de terres agricoles dont une partie est irrigable par le canal de Provence. L'objectif est de construire un « écopôle ». Le projet d'écopôle n'est même pas à l'état de projet aujourd'hui, il n'y a rien : pas d'études de marché, pas d'entreprises intéressées...

    • de faire un cadeau au rosiériste Meillan qui vient de délocaliser au Maroc en passant en constructible un peu moins de 5ha de son exploitation. Les serres existantes pourraient être réutilisées pour installer des paysans.

    La Chambre d'agriculture FDSEA prévoit de construire des bâtiments au Cannet des Maures sur des terres agricoles. C'est inadmissible ! Par ce fait, elle met à bas toute politique de préservation des terres et perd ainsi toute crédibilité. 


    Nous voulons faire du PLU du Cannet un exemple dissuasif pour toutes les communes qui considèrent les terres agricoles comme un réservoir inépuisable pour l'urbanisation et l'artificialisation.

    Les terres agricoles sont un bien précieux à préserver pour nourrir la population avec des produits de qualité et locaux.

    PLUTÔT QUE DES HANGARS, PLANTONS DES PÂTURAGES


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :