• Pour la deuxième année, l'association La Clémenterie et Paysann'art (structure agricole) ouvrait les portes de la Clémenterie pour l'événement De Ferme en Ferme, organisé par les CIVAM Ardèche.

    UN dimanche pluvieux et l'entre deux tours n'ont pas empêcher pas mal de gens, du coin et d'ailleurs de nous rendre cette visite.

     

    De Ferme en Ferme

    Flo, ancienne administratrice de l'association a veillé à vous tenir(et se tenir) au courant des dernières brochures mises à disposition en attendant les visites.

     

    De Ferme en Ferme

    Une autre Flo, elle aussi la reine des fleurs, vous a fait la visite es jardins vivriers, ainsi que de la châtaigneraie de production.

     

    De Ferme en Ferme

    Fleur a assuré la partie démonstration de traction animale, sur une parcelle nommée Clara en hommage à Clara Zetkin.

     

    De Ferme en Ferme

     

    Malo a assuré la deuxième journée.

     

    De Ferme en Ferme

     

    Des oignons regardent le Tanargue et nous les surveillons de près!

    Merci à Floriane, qui s'est formée à la photographie couchée dans les herbes.

     

    De Ferme en Ferme

    Pierrot, pour la deuxième année a cuisiné pour touTEs les bénévoles présentEs, et donne son avis sur les crêpes.

    De Ferme en Ferme

     

    Le magasin, dit encore moins ambitieusement "point de vente" était tout beau et accueillant.

    Pour la deuxième journée, pluvieuse à souhait, il a accueilli une bonne partie des panneaux d'explication ainsi que le stand des Faucheurs-euses Volontaires d'OGM.

    Parallèlement, dans une autre maison, un film "Je, tu, elles...Femmes en agriculture" d'Aurélia Etienne, distribué par les CIVAM Ardèche, a été visionné par une cinquantaine de personnes.

    Les animations | Court Circuit

     

    Plus de renseignements là: http://www.civamardeche.org/Place-des-femmes-en-agriculture

     


    votre commentaire
  • On tarde à mettre les photos en ligne, très occupéEs par le jardin et les transfos... Ben oui, les paysanNes au printemps sont à plus que plein temps. Mais on ne compte pas ses heures, ni ses jours de repos. On ne compte pas non plus les petites pauses salutaires pour contempler la montagne, le Tanargue, qui se dresse devant nos terrasses, inondé en ce moment d'une lumière rasante en fin de journée, une lumière de printemps qui s'aplatira bientôt pendant l'été. On aurait du choisir un endroit féerique pour bosser, on n'aurait pas trouvé mieux.

    Voici quelques photos de la coupe de bois qui a eu lieu entre janvier et février de cette année.

    coupe de bois et De Ferme en Ferme

    Zaza se compare à la tronçonneuse au repos.

     

    coupe de bois et De Ferme en Ferme

     

    Dans la vieille châtaigneraie, deux tas de bois mort, à brûler tout bientôt, se dressent tandis que des branches prélevées plus haut attendent d'être débitées.

    Ce ramassage n'est pas utile à la châtaigneraie, nous ne rangeons pas la forêt. Il est utilse à nos poëles uniquement et le reste de bois mort continuera à abriter insectes et petits animaux. À nourrir le sol surtout et donc les arbres gigantesques qui peuple ce coin de la Clémenterie.

     

    coupe de bois et De Ferme en Ferme

     

    Adeline dans la neige tente la fendaison d'un morceau particulièrement difficile.

     

    coupe de bois et De Ferme en Ferme

     

    Cette année, ce sera tout particulièrement Malo, notre Mérens, qui aura débardé les grumes prélevées sur les terrasses du haut. Un travail de dentelle, de maîtrise et un brin d'acrobatie lui auront été nécessaire. Sans compter sa formidable énergie et volonté.

     

    coupe de bois et De Ferme en Ferme

     

    Après le boulot, réconfort mutuel: on se grattouille, on se papouille.


    votre commentaire
  • Les 23 et 24 avril 2016, l'association La Clémenetrie et Paysann'arts ont accueilli quelques 400 visiteurs-euses pour l'événement De Ferme en Ferme, événement annuel organisé par les CIVAMs dans le but de montrer nos lieux et nos métiers au grand public.

    De Ferme en Ferme

    Notre épouvantail faite sur mesure accueillait (et accueille toujours!) à l'entrée du lieu

     

    De Ferme en Ferme

     

    Petite démonstration de sarclage avec Malo

    Franche rigolade, mais aussi gros vent!

    De Ferme en Ferme

    Des panneaux retraçant les différentes activités de l'association ont permis aux visiteurs-euses de contempler aussi notre fibre artistique!

    De Ferme en Ferme

     

    Un joli stand  de vente des produits ainsi que dégustation et crêpes pour finir la visite en trois temps: démo de traction animale, visite des cultures et châtaigneraie, explication des prérogatives de l'association, niveau activité et bien sûr, piliers des engagements politiques!

    De Ferme en Ferme


    2 commentaires
  • Puisque le loup n'y est pas.....

    La semaine dernière, nous avons été invitéEs à participer à un chouette projet....bois!

    Une jeune femme dont le projet est de construire sa maison a sollicité des membres du collectif Bois 07 afin de monter un projet dirons-nous...exemplaire!

    En effet, il s'agit d'organiser une filière bois localement, en allant de l'arbre à la maison en passant par des artisanEs et travailleur-euses locaux. Le tout non seulement dans le respect des lieux, mais aussi dans l'idée de rénover des bouts de forêt délaissés souvent par manque de moyens, voire de connaissances.

    C'est pourquoi nous avons amener nos deux chevaux pour débarder des troncs fraîchement abattus dans une parcelle qui méritait une belle éclaircie. cette éclaircie permettra aux arbres - des Douglas - restants, de pousser moins en hauteur et plus en largeur, en bref de prendre de la place!

    Nous irons tous au bois

    Des bûcherons au turbin

     

    Nous irons tous au bois

     

     

     

    Météor et Fleur en cours d'harnachement....illes ne savent pas encore que l'aventure va durer près de quatre bonnes journées.

     

     

    Nous irons tous au bois

     

     

    En descente, tout allait bien, c'est au bout de la course que cela se corsait: un humus digne des plus belles forêts freinait fortement l'avancée des grumes et Fleur, notre mamie nationale, nous a montré sa vaillance malgré son grand âge et son caractère fougueux lui a valu l'éternelle reconnaissance de Nathalie.

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

     

    Au bout de la première journée, une fameuse pile prenait place au pied de la parcelle.

     

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Météor et Damien n'ont pas été en reste: ce petit cheval plein de rondeurs, toujours à la recherche d'un truc à grailler, a sorti des grumes impressionnantes et c'est un délice de le voir s'arc-bouter....non visible sur cette photo-ci.

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Fleur en travail dans le cercle: un exercice utile pour la détente et la concentration, des chevaux comme des meneur-euses. C'est un moment privilégié pour tout le monde, un moment de discussion inter-espèce dont certaine ne se passerait plus.

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Météor au travail de détente (n'est-ce pas antinomique?)

     

     

     

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Denis a amené le lendemain sa scie mobile et a commencé le sciage.

     

     

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

    En cours de sciage.

    Nous étions touTEs impressionnéEs par ce travail. Denis a réussi a amener sa scie jusque derrière Jaujac, passant par un pont fort étroit. Durant quelques trois jours et demi, il a scié près de 25 mètres cubes, pour Nathalie et pour la Clémenterie

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

    En effet, comme l'association La Clémenterie a prévu de refaire le toit de la maison commune, nous avons profité de la mise en place du projet de Nathalie pour faire abattre et scier une bonne partie du bois utile à la charpente.

    Denis écorce légèrement les grumes, afin d'ôter le sable et la terre qui auraient pu s'y agglutiner. En effet, tout comme les tronçonneuses, la scie à ruban est fort efficace, mais fort fragile devant ces éléments-là!

     

     


    votre commentaire