• Les 23 et 24 avril 2016, l'association La Clémenetrie et Paysann'arts ont accueilli quelques 400 visiteurs-euses pour l'événement De Ferme en Ferme, événement annuel organisé par les CIVAMs dans le but de montrer nos lieux et nos métiers au grand public.

    De Ferme en Ferme

    Notre épouvantail faite sur mesure accueillait (et accueille toujours!) à l'entrée du lieu

     

    De Ferme en Ferme

     

    Petite démonstration de sarclage avec Malo

    Franche rigolade, mais aussi gros vent!

    De Ferme en Ferme

    Des panneaux retraçant les différentes activités de l'association ont permis aux visiteurs-euses de contempler aussi notre fibre artistique!

    De Ferme en Ferme

     

    Un joli stand  de vente des produits ainsi que dégustation et crêpes pour finir la visite en trois temps: démo de traction animale, visite des cultures et châtaigneraie, explication des prérogatives de l'association, niveau activité et bien sûr, piliers des engagements politiques!

    De Ferme en Ferme


    1 commentaire
  • Puisque le loup n'y est pas.....

    La semaine dernière, nous avons été invitéEs à participer à un chouette projet....bois!

    Une jeune femme dont le projet est de construire sa maison a sollicité des membres du collectif Bois 07 afin de monter un projet dirons-nous...exemplaire!

    En effet, il s'agit d'organiser une filière bois localement, en allant de l'arbre à la maison en passant par des artisanEs et travailleur-euses locaux. Le tout non seulement dans le respect des lieux, mais aussi dans l'idée de rénover des bouts de forêt délaissés souvent par manque de moyens, voire de connaissances.

    C'est pourquoi nous avons amener nos deux chevaux pour débarder des troncs fraîchement abattus dans une parcelle qui méritait une belle éclaircie. cette éclaircie permettra aux arbres - des Douglas - restants, de pousser moins en hauteur et plus en largeur, en bref de prendre de la place!

    Nous irons tous au bois

    Des bûcherons au turbin

     

    Nous irons tous au bois

     

     

     

    Météor et Fleur en cours d'harnachement....illes ne savent pas encore que l'aventure va durer près de quatre bonnes journées.

     

     

    Nous irons tous au bois

     

     

    En descente, tout allait bien, c'est au bout de la course que cela se corsait: un humus digne des plus belles forêts freinait fortement l'avancée des grumes et Fleur, notre mamie nationale, nous a montré sa vaillance malgré son grand âge et son caractère fougueux lui a valu l'éternelle reconnaissance de Nathalie.

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

     

    Au bout de la première journée, une fameuse pile prenait place au pied de la parcelle.

     

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Météor et Damien n'ont pas été en reste: ce petit cheval plein de rondeurs, toujours à la recherche d'un truc à grailler, a sorti des grumes impressionnantes et c'est un délice de le voir s'arc-bouter....non visible sur cette photo-ci.

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Fleur en travail dans le cercle: un exercice utile pour la détente et la concentration, des chevaux comme des meneur-euses. C'est un moment privilégié pour tout le monde, un moment de discussion inter-espèce dont certaine ne se passerait plus.

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Météor au travail de détente (n'est-ce pas antinomique?)

     

     

     

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Denis a amené le lendemain sa scie mobile et a commencé le sciage.

     

     

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

    En cours de sciage.

    Nous étions touTEs impressionnéEs par ce travail. Denis a réussi a amener sa scie jusque derrière Jaujac, passant par un pont fort étroit. Durant quelques trois jours et demi, il a scié près de 25 mètres cubes, pour Nathalie et pour la Clémenterie

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

    En effet, comme l'association La Clémenterie a prévu de refaire le toit de la maison commune, nous avons profité de la mise en place du projet de Nathalie pour faire abattre et scier une bonne partie du bois utile à la charpente.

    Denis écorce légèrement les grumes, afin d'ôter le sable et la terre qui auraient pu s'y agglutiner. En effet, tout comme les tronçonneuses, la scie à ruban est fort efficace, mais fort fragile devant ces éléments-là!

     

     


    votre commentaire
  • Quelque unEs des 140 gamins et ados en provenance de Lille qui passent près d'un mois à Jaujac, nous ont rendu visite et ont profité des jardins de la Carotte Ébouriffée, ainsi que du four à pain.

    Nos jardins ont dès le début été partagés et, depuis cette année, nous cherchons à initier les plus jeunes à l'autosubsistance alimentaire et à la beauté du règne végétal et animal, voire minéral.

    Vaste programme, jonchés de difficultés et de petits miracles.

    Les jeunes, de 12 à 14 ans, en provenance de Lille et sa région, principalement placéEs en foyer, sont venus en petits groupes à la Clémenterie pendant 4 journées fort remplies.

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

     

    Plantation (encore!!!!) et reconnaissance des plantes dites "mauvaises" dans le jardin.

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

     

    Au retour de la cueillette, nous nous sommes atteléEs à la découpe des feuilles d'amarante, de quénopode, mauve, achillée millefeuille, pissenlit, oseille, plantin lancéolé afin d'en faire une salade sauvage.

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

    Une jeune fille bien concentrée....

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

     

    Le jeune homme essore les feuilles de salade sauvage en moulinant le bras: bon exercice entre deux découpages.

    Une colo à la Clèm'

     

     

    Fabrication du pain: levée.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

    Illes sont fières et fiers de leur travail, on dirait!

     

     

     

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

    Mise en route du four à pain en terre paille et sable

     

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

    Un peu trop chaud, le four!!! Pourtant, en enlevant la croute, il se trouve être fort bon, à point, même.

     

     

     

     

    Autre expérience: arrachage des patates en collectif et à cheval!

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

     

    On accompagne Fleur, la jument, sur le chemin du champ de patates

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

    Damien explique et règle l'arracheuse à patates: en remontant la roulette qui se trouve au devant de la machine, elle va s'enfoncer bien plus, ce qui est nécessaire puisque cette année, les patates ont été plantées très profondément.

     

     

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

     

    PrêtEs à partir

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

     

     

     

    Fleur s'échine tandis qu'on la regarde.....

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

     

     

     

     

    Puis Fleur regarde tous ces humains le nez à ras de terre et un filet à la main...

     

     

     

    Une colo à la Clèm'

     

    Une récolte de grenaille, un regard plein de fierté, et un repas assuré au feu de bois!


    1 commentaire
  • Vous avez pu voir passer l'invitation pour le chantier bois de chauffage de cette nouvelle année.

    Un chouette cahntier bois à la Clémenterie

    Nous avons ainsi commencé à nettoyer les parcelles du bois en faisant tomber quelques arbres au bord des pâtures, tout en laissant régulièrement un châtaignier ou un frêne pour y faire de l'ombre.

    Un chouette cahntier bois à la Clémenterie

    Plusieurs personnes ont pu s'essayer au maniement des tronçonneuses, ainsi que pour le fendage de bûche. Pour cette activité, il y a eu pas mal de concurrence: un paquet de copains/copines se sont jetéEs à corps perdu dans cette activité.

    Un chouette cahntier bois à la ClémenterieUne tonne de fagots a été fabriquée et nous avons eu de belles journées ensoleillées entrecoupées par quelques journées dans la neige.

    Bref, ce fut chouette et intense, comme d'hab'. Nous avons mis en route la "brouette à cheval": une petite voiture de l'armée suisse nous a servi de transporteur du bois de chauffage pour cette année. C'est Fleur qui s'est amusé à l'utiliser!!!

    Un chouette cahntier bois à la Clémenterie

     

    Un vrai plaisir pour cette mémère de bientôt 20 ans et toutes ses dents.

    Merci à Greg, venu du plateau des 1000 vaches pour un coup de main conséquent. Le lieu qu'il occupe et fait vivre avec le reste de l'association est à visiter absolument.....Nous vous proposerons le lien pour en prendre des nouvelles.

     

     


    votre commentaire