• Jardinage

    Notre jardin vivrier nous prend pas mal de temps, quasiment toute l'année. Nous y recevons régulièrement des amiEs et des voisinEs. Le champ de pommes de terre est collectif lui-aussi. Tout le monde peut s'y retrouver un jour ou l'autre, nous aimons transmettre nos savoirs, nos doutes et nos expériences.

     Jardinage

    Nous aimons nous poser dans la partie dite "pédagogique" ou encore dite "artistique", comme on veut ce jour-là, pour y admirer les montagnes qui nous cotoîent et y boire un verre, un kir au sirop de romarin...

     

    Nos méthodes de jardinage sont au pluriel. pas de chapelle, pas de religion, ni permacole, ni traditionnelle, ni Montessori, ni ni....vous voyez ce que nous voulons dire?

    Nous faisons avec ce que nous avons, avec ce que nous sommes. Nous ne sommes ni religieux ni passéistes, nous aimons créer, nous aimons reproduire....

    Nous aimons manger nos légumes et nos fruits, nous aimons les donner, nous aimons les échanger.

    Jardinage

    Nous aimons à penser que le temps passé les mains dans la terre est un temps compté double, double de plaisir et de réflexions intelligentes, double de sens, double politiquement aussi....

    Cultiver son jardin n'a jamais été aussi politique. Un commissaire européen, à l'heure de l'entrée de la Pologne dans l'U.E. (un pays qui, malgré la collectivisation pendant le régime soviétique a réussi cet exploit de conserver sa structure majoritairement composée de petites exploitations familiales) annonçait, bille en tête, que les cultures vivrières seraient désomais considérées comme du travail au noir!!!!!

    Jardinage

    Chaque année voit augmenter le resserrement des mailles des filets des gros semenciers sur le vivant et son exploitation: lois en tout genre interdisant la reproduction des semences paysannes, leur vente et même leur échange, lois interdisant la fabrication des extraits végétaux (purins d'ortie et compagnie), procès aux associations et entreprises productrices de semences paysannes etc., brevet posés sur les gènes des végétaux comme des animaux, empêchant leur utilisation ainsi que leur reproduction sans paiement d'une taxe à ces mêmes entreprises destructrices de la diversité biologique, gratuite et généreuse implantée sur notre bonne vieille terre.....

    Jardinage

    Je n'en rajouterai pas. N'hésitez pas à nous faire part de vos propres réflexions et informations à ce sujet dans la rubrique " mouvement et énervement"

    Donc, jardiner devient un acte de résistance, produire ses propres légumes pour ne pas passer par les supermarchés aussi.

    Soyons tous des Jean Moulins des jardins et....JARDINONS!!!!

     

    Jardinage


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :