• Je travaille, tu travailles, nous travaillons....

    Travail bénévole, travail militant, travail salarié, quelle est la différence, faut-il en faire une? Et surtout est-il juste de monayer ce travail? La question se pose parfois lorsque des personnes s'investissent sur un lieu collectif et demandent, lors de leur départ à être remboursés, en nature, en matériel ou en fonds. Parfois les séparations douloureuses s'opèrent sur un fond de rancune par rapport à l'investissement des gens pendant leur temps de présence.

    Sur notre lieu autogéré, c'est la deuxième fois qu'un tel état d'esprit apparaît. Pourquoi? Est-ce les valeurs de notre société qui réapparaissent? Des valeurs telles que le privé, la propriété, le travail monnayé, le matérialisme ambiant, ces valeurs qui relèguent à l'arrière d'autres valeurs pour lesquelles nous nous battons et nous oeuvrons, comme le bien commun, la gratuité, le don, l'utopie, les démarches collectives et autogérées, les liens d'amitié et de probité.

    Il est souvent difficile de faire la part de nos propres formatages, de nos éducations multiples prodiguées par l'école, la télévision, voire nos parents dont l'objectif est de nous permettre de nous insérer harmonieusement dans la société dans laquelle ils nous mettent au monde. Tout comme le racisme intériorisé, le sexisme intériorisé, thèmes régulièrement proposés à la réflexion dans les milieux militants et politisés, il serait important de poser ce thème au centre de nos interrogations.

    Les moyens matériels, l'argent, nos revenus, nos possessions, notre travail ne doivent-ils pas aussi faire l'objet de nos réflexions sur la société capitaliste et individualiste?

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Avril à 03:38
    I enjoy what you guys are up too. Such clever work and
    reporting! Keep uup the excellent works guys I've included youu guys to my personal blogroll.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :