• Lettre ouverte des Faucheurs et faucheuses Volontaires d'OGM sur les vaccins GM et l'obligation vaccinale

     

    Janvier 2022

     En ce début d’année 2022, les FrançaisEs sont placéEs devant une obligation vaccinale et les non vaccinéEs sont stigmatisés. Or, les seuls vaccins qui nous ont été ou nous sont imposés sont totalement nouveaux.

     Ce sont des produits génétiquement modifiés (GM), quils soient à ARN messager - Pfizer ou Moderna - ou à ADN (ces derniers sont dits à vecteur viral) - Astra Zeneca et Janssen -. Ils ont reçu une autorisation de mise sur le marché conditionnelle et provisoire.

     

    Le caractère OGM de ces vaccins a été révélé lors de l’été 2020 où un règlement européen a été adopté en urgence et sans débat par le Parlement. Ce règlement 2020/1043 prévoit, dans son considérant 17 : « ... daccorder une dérogation temporaire aux exigences d’évaluation des risques pour l’environnement [...] prévues par les directives 2001/18/CE et 2009/41/CE pour la durée de la pandémie de COVID-19 [...] ». Or, les directives citées concernent toutes deux les OGM : il y a violation du principe de précaution élémentaire imposé par la loi à toute utilisation d’OGM.


    La technologie de construction de ces vaccins est celle qui consiste à fabriquer les OGM associée ici à de la biologie de synthèse. Ce sont des copies tronquées et modifiées dARN du virus ou de lADN recombiné. Ces vaccins sont des constructions génétiques artificielles.

     

    Les vaccins demandent une dizaine d’années pour être élaborés et correctement testés. La technologie à ARN messager date du début des années 90. Elle a été utilisée soit pour soigner certaines maladies graves (thérapie génique), soit pour préparer des vaccins (prévention), mais en ce domaine, pour l’espèce humaine, cette technologie n’avait pas fait ses preuves ! Après larrivée de la Covid, le vaccin à ARNm a été optimisé, fabriqué en moins dun an, et comme celui à ADN utilisé avant dêtre passé en phase 3 dévaluation, comme limpose le protocole dautorisation de mise sur le marché. L’efficacité et la sécurité de ces injections tant immédiates qu’à long terme ne sont absolument pas prouvées, les connaissances étant insuffisantes : la population mondiale, y compris les enfants, fait donc office de cobaye!
     


    Alors qu’en 2008 les françaisEs obtiennent le droit de consommer sans OGM, y compris à titre de précaution sanitaire, de nouveaux OGM leur sont aujourd’hui imposés. La banalisation des vaccins GM ouvre la porte à l’acceptabilité sociale de tous les OGM et notamment des plantes GM liées aux pesticides (99% des OGM).

     

    Le Collectif des Faucheurs et faucheuses Volontaires dOGM n’accepte pas et dénonce l’injection de vaccins génétiquement modifiés : nous ne voulons pas dOGM ni dans les champs, ni dans les assiettes, ni dans nos corps.

     

    Les Faucheurs et faucheuses Volontaires dOGM respectent les choix de chacunE concernant cette vaccination, mais illes dénoncent l’obligation vaccinale et  soutiennent tous les citoyens privés de travail, de soins, de transports, de culture, d’éducation... qui refusent de céder au chantage de la vaccination forcée. 


    Les FV exigent dobtenir le choix libre et éclairé entre thérapie ou vaccination et entre vaccins GM ou non GM.

     

    Illes dénoncent les discriminations injustifiées, le climat de défiance instauré et la violence dÉtat.

     

    Le gouvernement viole le droit au respect de la personne et à un consentement éclairé (Convention dOviedo signée par la  France et article 16 du code civil français). 

     

    La diffusion à grande échelle, voire planétaire, des vaccins GM ouvre aussi la porte à lacceptabilité sociale de toutes les manipulations génétiques ou de biologie de synthèse, que ce soient sur les végétaux, les animaux (dont les humains), les micro-organismes ou les virus. Les Faucheurs et Faucheuses Volontaires sopposent à lartificialisation du vivant.

     
    Illes sopposent aussi à lartificialisation de leur vie : la santé est ici utilisée pour accélérer lentrée des populations dans le monde virtuel. Les objets numériques sont rendus indispensables et imposés à toute la société permettant ainsi son contrôle politique et sa mise sous contrainte.
     
    Les Faucheurs et Faucheuses Volontaires ne se laisseront pas imposer une soumission au monde artificiel numérique.

     
    ILLES RAPPELLENT QUILLES DÉFENDENT LE VIVANT DANS SON INTÉGRITÉ ET SA DIVERSITÉ.
      
     
     https://faucheurs-volontaires.fr

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :