•  

    Samedi 20 et dimanche 21 septembre,
    Rencontres avec Marcel Bouché,
    Spécialiste des vers de terre
     
    En partenariat avec la Confédération paysanne 07

    Les vers de terre sont les principaux alliés naturels du cultivateur ou du jardinier. Leur diversité spécifique et génétique, leur activité et leur écologie en font un acteur majeur dans la structuration et l'entretien des propriétés physiques des sols.

    Comprendre leur action équivaut à s'immerger dans la compréhension des écosystèmes souterrains. La connaître permet de mieux valoriser ce que la nature met à notre disposition.

    Quelques données : les vers de terre représentent 70% de la biomasse terrestre ; on en trouve normalement entre deux et cinq tonnes sous un terrain d'un hectare ; en une cinquantaine d'années, c'est toute la terre de cet hectare de champ ou de jardin qui passe par leur estomac ; cette population peut descendre à cinquante kilos ou moins au sein de parcelles agricoles labourées et monoculturales ou en présence de pesticides.

    Marcel Bouché est jardinier, agronome, chercheur à l'Inra, et spécialiste mondialement reconnu des vers de terre, qu'il a passé sa vie à étudier et observer. A l'âge de 77 ans, il vient de publier la somme de ses travaux et des connaissances actuelles sur les lombrics sous le titre Des vers de terre et des hommes (Actes Sud, 2014) - un ouvrage aussi précieux par sa richesse que par son approche humaniste, qui s'inscrit dans la lignée des travaux de Claude et Lydia Bourguignon.

    Comme beaucoup de grands chercheurs, Marcel Bouché est également un grand pédagogue et un passeur passionné de son sujet d'études.

    Nous avons donc souhaité développer avec lui deux temps d'échange complémentaires :

    Samedi 20 septembre, 18h : conférence au Grand Café Français, 13 boulevard Gambetta à Aubenas (04.75.35.01.07)

    Dimanche 21 septembre, 16h : atelier aux jardins de la carotte ébouriffée, au lieu-dit La Clémenterie à la Souche (04.75.37.26.33) - l'atelier sera suivi d'une collation.

     atelier à la Clémenterie


    votre commentaire
  • Beauté fatale

    de Mona Cholet

    Beauté fatale

    Soutiens-gorge rembourrés pour fillettes, obsession de la minceur, banalisation de la chirurgie esthétique, prescription insistante du port de la jupe comme symbole de libération : la « tyrannie du look » affirme aujourd’hui son emprise pour imposer la féminité la plus stéréotypée. Décortiquant presse féminine, discours publicitaires, blogs, séries télévisées, témoignages de mannequins et enquêtes sociologiques, Mona Chollet montre dans ce livre comment les industries du « complexe mode-beauté » travaillent à maintenir, sur un mode insidieux et séduisant, la logique sexiste au cœur de la sphère culturelle.
    Sous le prétendu culte de la beauté prospère une haine de soi et de son corps, entretenue par le matraquage de normes inatteignables. Un processus d’autodévalorisation qui alimente une anxiété constante au sujet du physique en même temps qu’il condamne les femmes à ne pas savoir exister autrement que par la séduction, les enfermant dans un état de subordination permanente. En ce sens, la question du corps pourrait bien constituer la clé d’une avancée des droits des femmes sur tous les autres plans, de la lutte contre les violences à celle contre les inégalités au travail.

    Parution :16/02/2012
    Format 205 x 140 mm
    Pages : 240
    Prix : 18 euros
    ISBN : 2-355-22039-5


    votre commentaire