• Nous irons tous au bois

    Puisque le loup n'y est pas.....

    La semaine dernière, nous avons été invitéEs à participer à un chouette projet....bois!

    Une jeune femme dont le projet est de construire sa maison a sollicité des membres du collectif Bois 07 afin de monter un projet dirons-nous...exemplaire!

    En effet, il s'agit d'organiser une filière bois localement, en allant de l'arbre à la maison en passant par des artisanEs et travailleur-euses locaux. Le tout non seulement dans le respect des lieux, mais aussi dans l'idée de rénover des bouts de forêt délaissés souvent par manque de moyens, voire de connaissances.

    C'est pourquoi nous avons amener nos deux chevaux pour débarder des troncs fraîchement abattus dans une parcelle qui méritait une belle éclaircie. cette éclaircie permettra aux arbres - des Douglas - restants, de pousser moins en hauteur et plus en largeur, en bref de prendre de la place!

    Nous irons tous au bois

    Des bûcherons au turbin

     

    Nous irons tous au bois

     

     

     

    Météor et Fleur en cours d'harnachement....illes ne savent pas encore que l'aventure va durer près de quatre bonnes journées.

     

     

    Nous irons tous au bois

     

     

    En descente, tout allait bien, c'est au bout de la course que cela se corsait: un humus digne des plus belles forêts freinait fortement l'avancée des grumes et Fleur, notre mamie nationale, nous a montré sa vaillance malgré son grand âge et son caractère fougueux lui a valu l'éternelle reconnaissance de Nathalie.

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

     

    Au bout de la première journée, une fameuse pile prenait place au pied de la parcelle.

     

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Météor et Damien n'ont pas été en reste: ce petit cheval plein de rondeurs, toujours à la recherche d'un truc à grailler, a sorti des grumes impressionnantes et c'est un délice de le voir s'arc-bouter....non visible sur cette photo-ci.

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Fleur en travail dans le cercle: un exercice utile pour la détente et la concentration, des chevaux comme des meneur-euses. C'est un moment privilégié pour tout le monde, un moment de discussion inter-espèce dont certaine ne se passerait plus.

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Météor au travail de détente (n'est-ce pas antinomique?)

     

     

     

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

     

    Denis a amené le lendemain sa scie mobile et a commencé le sciage.

     

     

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

    En cours de sciage.

    Nous étions touTEs impressionnéEs par ce travail. Denis a réussi a amener sa scie jusque derrière Jaujac, passant par un pont fort étroit. Durant quelques trois jours et demi, il a scié près de 25 mètres cubes, pour Nathalie et pour la Clémenterie

     

     

     

     

    Nous irons tous au bois

    En effet, comme l'association La Clémenterie a prévu de refaire le toit de la maison commune, nous avons profité de la mise en place du projet de Nathalie pour faire abattre et scier une bonne partie du bois utile à la charpente.

    Denis écorce légèrement les grumes, afin d'ôter le sable et la terre qui auraient pu s'y agglutiner. En effet, tout comme les tronçonneuses, la scie à ruban est fort efficace, mais fort fragile devant ces éléments-là!

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :