•  

    La Clémenterie et le collectif des faucheuses et faucheurs ardéchoisES vous invitent à un concert exceptionnel (mais pas en solde) de
    Maggy Bolle

    le dimanche 28 août
    À la Clémenterie (si si!)
    Venez rire un bon coup en soutenant les actions des faucheuses et faucheurs!


    Au programme:
    15h visite de la ferme collective autogérée de la Clémenterie
    17h à 19h30: apéro, petite restauration, crêpes, débats et discussion autour du stand anti OGM et pesticide
    19h30: une fable du Pistil
    20h: concert de Maggy Bolle (pis nous on l'aime!)
    Plus tard: bœuf à tous les étages: les musiciens locaux et touristes sont invités à continuer la soirée si bien commencée!

    Lampe de poche recommandée, parking assuré dans la prairie aux ruches (avant de faire des bouchons sur notre 'tite route, renseignez-vous pour savoir où qu'elle est celle-là, vindiou.)

    En cas de besoin de couchage sur place faites-nous en part (la route est longue, les virages nombreux à ne pas tenter dans un état pas recommandable mais gai cependant.....) un ou deux dortoirs seront mis à disposition.
    Amener quelques sacs de couchage quand même!

    Description de la route pour venir dans:
    http://la-clementerie.revolublog.com/venir-a90285895

     


    1 commentaire
  • Soirée info et soutien


     
     
     
     
     
    Soirée de soutien aux faucheurs-euses volontaires

     

    En vue du procès contre le glyphosate, L'Impromptu Théâtre de Jaujac nous offre le 1er août 2016 à Burzet, leur pièce "l'homme semence" à partir de 20h30

    Auparavant, pendant le marché paysan hebdomadaire, à partir de 18h, un stand des faucheurs et faucheuses sera présenté avec des bénévoles pour vous raconter toute l'histoire.
    De la bière à la pression en direct de l'Ale Ouêt (brasserie artisanale de Chirols) vous sera proposée ainsi qu'une petite assiette ardéchoise préparée par Pierrot!
    On vous attend nombreux-ses!

    À demain!

    Soirée info et soutien



    votre commentaire
  • Les 23 et 24 avril 2016, l'association La Clémenetrie et Paysann'arts ont accueilli quelques 400 visiteurs-euses pour l'événement De Ferme en Ferme, événement annuel organisé par les CIVAMs dans le but de montrer nos lieux et nos métiers au grand public.

    De Ferme en Ferme

    Notre épouvantail faite sur mesure accueillait (et accueille toujours!) à l'entrée du lieu

     

    De Ferme en Ferme

     

    Petite démonstration de sarclage avec Malo

    Franche rigolade, mais aussi gros vent!

    De Ferme en Ferme

    Des panneaux retraçant les différentes activités de l'association ont permis aux visiteurs-euses de contempler aussi notre fibre artistique!

    De Ferme en Ferme

     

    Un joli stand  de vente des produits ainsi que dégustation et crêpes pour finir la visite en trois temps: démo de traction animale, visite des cultures et châtaigneraie, explication des prérogatives de l'association, niveau activité et bien sûr, piliers des engagements politiques!

    De Ferme en Ferme


    1 commentaire
  • uploaded.jpg

    Communiqué pour soutiens: rejoignez-nous dans la lutte

    Un renouvellement de l'autorisation de cette molécule et de ses adjuvants serait un contresens vis-à-vis d'une politique de santé pérenne.

    Le glyphosate doit être retiré de la vente

    Un renouvellement de l'autorisation de cette molécule et de ses adjuvants serait un contresens vis-à-vis d'une politique de santé pérenne.

    L'agriculture chimique et industrielle résiste mais ne fonctionne pas. C'est elle qui effectivement utilise le plus le fameux RoundUp et ses équivalents, un désherbant total dont la formule complète n'a jamais été testée sur la santé des humains et des animaux… La seule molécule du glyphosate a été classée cancérogène probable par l'Organisation Mondiale de la Santé le 20 mars 2015 (étude du Centre International de Recherche sur le Cancer). Comme le livre du Professeur Séralini l'annonce : nous sommes « TouTEs Cobayes ».

    C'est ainsi qu'une action concertée sur toute la France a eu lieu le 19 mars 2016 dans 35 lieux de vente aux particuliers de désherbants totaux contenant du glyphosate : des Faucheur-euses Volontaires d'OGM ont, pacifiquement, peint des bidons de ce poison à l'intérieur des magasins. Des feuilles d'informations ont été remises au public.'' *cf vidéo Les pesticides on en veut plus! on en peut plus!

    Suite à cette action, à Aubenas, deux magasins ont porté plainte pour dégradation de biens : Bricomarché et Gamm Vert. Deux Faucheurs-euses sont poursuiviEs sur les 12 personnes qui ont participé à l'action, et sont convoquéEs le 30 septembre 2016 à 10h devant le Tribunal de Grande Instance de Privas.

    Il y a quelques jours encore, la Ministre de la Santé, ainsi qu'auparavant la Ministre de l'Ecologie et plusieurs autres personnalités du monde politique affichaient leur souhait de ne pas voir ré-autorisée cette molécule.

    Nous, Faucheuses et Faucheurs ardéchois, maintenons notre revendication, en lien avec tous les Faucheurs et Faucheuses de France : Sortez ces produits des magasins, arrêtons l'empoisonnement généralisé !

    Monsanto et consort organisent la dépendance des paysans. Dans les pays du Sud, ils imposent la monoculture et la déforestation. En France, c'est la qualité médiocre et l'endettement pour payer semences, engrais, pesticides...

    L'agriculture chimique, c'est aussi l'affaiblissement de la biodiversité et l'accaparement du vivant par quelques-uns via les brevets abusifs. Et cela a des conséquences à long terme en matière de santé.

    Tout cela est rendu possible par l'absence de transparence, dans ce domaine : étiquetage déficient, traçabilité insuffisante, données opaques, études incomplètes et maintenant OGM cachés (mutagénèse, cysgénèse...).

    Nous voulons vivre dans un monde équitable où le profit des uns ne repose pas sur le malheur et l'exploitation des autres et la destruction de notre planète.

    Pour nous joindre: faucheursvolontaires07@laposte.net


    votre commentaire
  • Un dimanche radieux et suite à quelques formations proposées par le CIVAM et réservées aux agricultrices, nous nous sommes retrouvées quelques 9 femmes à bricoler comme on avait envie, en chanson et en rigolant. but: tâter du bricolage et là, en l'occurrence, pour faire mentir ceux et celles qui n'y connaissent rien: réaliser deux trois trucs sympas, principalement à base de palettes!

    Un chantier entre nous

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un chantier entre nousUn chantier entre nous

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un chantier entre nous

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un chantier entre nous

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un chantier entre nous

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un chantier entre nous


    votre commentaire